ENGLISH
gb drapeau
 
l'alimentation du chien et du loupDepuis plus de 8'000 ans, le chien partage la vie de l’homme et, malgré ses différences de races, de tailles ou de robes, le chien a conservé le même appareil digestif et les mêmes goûts alimentaires que ses cousins sauvages (le loup, le lycaon, le dingo, etc.); la viande crue fraîche ou faisandée, les abats, nombre de fruits et de plantes, toutes nourritures riches en enzymes, vitamines et sels minéraux naturels.

Comment le nourrissez-vous ?

Conserves de pâtées du commerce d’alimentation:
La plupart de ces pâtées, contiennent peu de viande et de légumes, mais beaucoup d’ajouts de sous-produits (graisses, gelées, liants, vitamines, exhausteurs de goût, et agents de conservation). Certains de ces ajouts sont mal éliminés par l’organisme. Avec le temps, ils provoquent des dysfonctions insidieuses du coeur, des articulations, des reins, etc., imposant un changement total d’alimentation !

Aliments secs et croquettes:
Ce sont des aliments faits de farines animales, farines de poisson, farines végétales, ajouts vitaminés, liants, exhausteurs, conservateurs, arômes, le tout cuit à haute température. De faible qualité nutritive, ils provoquent souvent l’obésité et, à la longue, de sérieuses dysfonctions de l’organisme nécessitant un changement complet de nourriture !

Repas variés, préparés « maison »:
C’est la meilleure manière de nourrir un chien, en lui préparant ce qu’il aime et dont il a réellement besoin ; de la viande (50%), des légumes (30%),du riz ou des pâtes (20%). Pour compléter, donner de temps en temps de gros os crus : (omoplates de veau ou de jeune porc, fémurs de boeuf ou de veau). A proscrire : tous les os cuits et les os de volailles, générateurs d’esquilles pointues refoutables (perforations des intestins), de même que les vertèbres et les queues (risques d’étouffement et d'occlusion) ! Cette cuisine facile vous demande, il est vrai, un peu de votre temps. à consacrer à votre fidèle ami !

Posez-vous ces quelques questions:
Est-il normal d'alimenter mon chien toujours avec le même produit, comme s'ils n’avaient ni goût, ni préférences, ni instincts, ni intelligence ? Quel gain retire-t-il de ces aliments industriels ? Sera-t-il moins malade ? Vivra-t-il plus longtemps ? Prend-il finalement moins de temps, donc moins de place dans mon existence ? Serais-je heureux à sa place ?

Quand vous aurez honnêtement répondu à ces questions, il est certain que vous aurez fait un grand pas dans la bonne direction, celle qui vous fera comprendre que votre chien est un être vivant, donc respectable, dont vous devez assurer la meilleure et la plus longue vie possible !

Une autre solution existe! Un choix de menus variés en conserves, sachets ainsi qu'en aliments complets secs (60% de viandes contrôlées, 30% de légumes frais) sans ajouts chimiques permettent de servir des repas canins variés et naturels.

Cela vous paraît-il incroyable ? C’est pourtant ce que nous vous proposons !



Sources:
en français, Dr. Ch. Danten. Un vétérinaire en colère. Editions VLB, Montréal, 1999.
en anglais, Tom Lonsdale raw meaty bones Rivetco P/L, Windsor Delivery Center, NSW 2756